Les 6 leçons d’un voyage initiatique

Bonjour,

Suite à un voyage en Asie, je voulais partager avec vous ce qui m’a été inspiré au cours de ce voyage.

Dans l’existence tout est bon à vivre, cependant le plus important pour faire grandir notre conscience et avoir de bons résultbuddha-708683_640ats, c’est de faire les choses en conscience.

Si nous mettons plus de conscience dans nos actes quotidiens, cela change tout.

En fait ce n’est pas la nature des choses qui est importante mais la façon dont nous les vivons.

Mettre de la conscience dans nos actes signifie : « l’Être dans l’action », c’est-à-dire faire avec beaucoup d’attention, d’amour, de respect, d’écoute, de non-jugement.

  • Vivre une journée avec des intentions positives et d’amour change tout.
  • Identifier nos peurs et travailler dessus pour les transformer, change tout.
  • Cultiver des affirmations positives change tout …
  • Mettre de l’application et de l’amour dans nos actes change tout !….

Mettre plus de conscience dans mes actes quotidiens, voilà la première leçon.

Cela est vrai pour chacun de nos gestes, de nos actes, de nos intentions.

Par exemple :

  • je mange en conscience et non machinalement,
  • je fais une activité physique en conscience et non mécaniquement,
  • je marche en conscience de mon environnement,
  • j’ai conscience de mon corps, de mes cellules, de mon énergie,
  • je me relie aux éléments, à la Nature, aux autres,
  • j’ouvre mon cœur à la vie, j’écoute attentivement ceux qui s’adressent à moi,
  • je transforme mes pensées négatives en pensées positives ….
  • etc …

Oui faire toute chose en conscience, avec toute mon attention ici et maintenant, avec application, avec mes ressentis, avec mon esprit, avec le meilleur de moi-même me permet de vivre une vie meilleure et d’obtenir de bons résultats !….

La deuxième leçon est : « oui d’accord pour le matériel, je peux en profiter, il est aussi là pour me servir » cependant je ne dois pas en être l’esclave et croire que c’est la seule réalité.

Le plus important est de continuer à cheminer et à évoluer intérieurement, de progresser, de devenir meilleur et plus conscient.

L’illusion est que nous nous identifions à la matière, aux événements, à tout ce qui nous est extérieur.

Mais nous ne sommes pas tout cela.

Nous sommes d’abord un être intérieur, un Être doué d’un Esprit, un être spirituel, déjà parfait, incarné dans un monde extérieur, matériel.

papillon - voyage initiatiqueSi nous nous identifions à tout ce qui est extérieur, nous perdons notre identité et notre conscience spirituelle en croyant que l’extérieur est notre réalité.

En fait notre réalité est invisible pour les yeux …

Elle est de nature Divine, transcendante …

Nous sommes bien plus que ce que nous croyons être !

Cette identification au monde extérieur crée la dualité, l’illusion de croire au bien ou au mal …

Et s’identifier au monde matériel c’est souffrir dès que ce monde matériel change, dès qu’il est modifié ou qu’il ne correspond pas à nos désirs …

Troisième leçon : sur l’île de Bali, j’ai eu l’occasion de rencontrer une autre culture et des êtres humains différents.

Cependant cette différence n’est qu’apparente : je reconnais dans chaque personne que je croise sur l’île, la même identité que la mienne.

Comme moi ce sont des êtres en quête de mieux-être, en quête d’équilibre matériel, en quête de bonheur, en quête d’amour, en quête de paix, en quête de Dieu …

La souffrance et la joie sont partout les mêmes et nous recherchons tous notre bonheur.

Cela m’amène à plus de compréhension et d’amour envers mes frères humains.

Je gagne ainsi en « humanité ».

Nous sommes (à l’intérieur de nous) tous pareils avec les mêmes valeurs, les mêmes rêves, les mêmes idéaux !

Les Balinais sont très religieux.

L’île de Bali est une île à majorité Hindouiste, contrairement au reste de l’Indonésie plutôt musulmane.

Chaque maison, chaque village, possède son temple pour la prière dédiée aux Dieux …

Je perçois leurs pratiques comme des superstitions pensant qu’en honorant tel Dieu, ils obtiendront satisfaction. Mais cette attitude est plutôt extérieure qu’intérieure car en fait ils s’en remettent à une force extérieure plutôt que d’aller activer leurs propres forces internes.

C’est tout un cheminement pour passer de cet état à un état plus autonome où l’individu par ses prises de conscience, réveillent ses propres forces.

Malgré leurs prières les balinais n’obtiennent pas ce qu’ils désirent car le niveau de revenu est encore très bas, même si grâce au tourisme, leur niveau de vie a pu s’améliorer.

A noter ici que je ne critique pas le système religieux en place car s’il existe, cela signifie qu’il est encore nécessaire pour un grand nombre.

Cependant je tenais ici à tirer la quatrième leçon de cet état de fait : à un moment donné, nous devons lâcher nos croyances pour devenir plus autonome et plus créateur de notre existence en accédant à nos propres pouvoirs internes (capacités, potentialités).

bridge-53769_640Progressivement au cours de ce voyage, je me suis senti bien et serein car j’ai mis en place des actions qui nourrissaient mon âme.

Progressivement j’ai mis en application le cheminement décrit plus haut, en me sentant relié et donc confiant.

Mon attitude la plus constante chaque jour a été d’être très vigilant sur mes pensées et de rester relié, en conscience de la Perfection qui réside en toute chose autour de moi, au-delà des apparences et des formes.

Car derrière le visible se cache l’unité, la paix, la perfection.

C’est ce que j’ai ressenti.

Ceci est un exercice permanent d’attention.

Cinquième leçon : j’ai pris conscience de l’importance du cheminement intérieur pour être en accord avec soi.

J’ai pris conscience qu’il est important de respecter nos propres valeurs, notre rythme et nos aspirations profondes.

L’important est de suivre notre chemin et d’accomplir ce à quoi l’être aspire le plus.

Il est important aussi de ne pas se préoccuper de ce que font les autres mais de rester concentré sur son chemin et ses actions.

Être en fait suffit à tout car cela signifie que nous sommes dans notre chemin, dans ce qui nous correspond et donc qui nous amène à notre réalisation et accomplissement.

Tout est parfait …, et je me concentre sur ma pratique intérieure et mes objectifs spirituels qui passent par des actions concrètes, bien incarnées pour servir le collectif.

Sixième leçon : tout réside à l’intérieur de soi.

Souvent nous cherchons des solutions à l’extérieur de nous, nous adoptons aussi des attitudes (croyances) pour aller mieux en faisant ceci ou cela mais savons-nous que nous avons tout en nous et que nous pouvons activer ces ressources.

Cela demande bien sûr un cheminement pour activer ces ressources, cependant commençons aujourd’hui : cessons de croire que « notre salut » est à l’extérieur de nous par des recettes miracles … et commençons à nous relier à notre perfection intrinsèque …

Allons chercher nos ressources à l’intérieur et elles sont nombreuses au travers de toutes nos qualités, compétences, talents et réussites !….

Nous avons en nous déjà la force, les capacités.

Il suffit de s’y relier pour les activer !

Commençons à nous faire confiance, relions-nous à nos capacités et forces internes, et agissons en conscience !

Merci de partager ci-dessous dans la zone commentaire vos ressentis.

Et vous, suite à un voyage, qu’avez-vous appris ?

Amicalement,

Philippe

(Visited 567 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire