La relaxation pour les enfants (partie 1)

Voici 2 exercices de relaxations pour vos enfants (et éventuellement pour les adultes …)

Une des clés fondamentales du bien-être est de savoir équilibrer nos tendances opposées.équilibrer nos polarités

Tout fonctionne dans la nature selon le modèle du yin et du yang, c’est-à-dire de principes opposés et complémentaires, et le but sera d’équilibrer ces tendances pour trouver notre équilibre et notre sérénité.

Exemples: le jour et la nuit, l’action et le repos, le stress et la détente, l’expression et l’introversion, l’inspiration et l’expiration, étirement et contraction, joie et tristesse, soleil et pluie, été et hiver, etc … Les exemples sont infinis.

Pour équilibrer notre système nerveux, pour compenser nos écarts d’humeur, calmer nos tensions, éliminer nos peurs, nous ressourcer, retrouver confiance, la relaxation sera un outil de choix.

Se relaxer c’est toujours aller à l’intérieur de soi pour activer des ressources internes.

Retenez que toutes capacités, toutes fonctions, toutes forces se trouvent déjà à l’intérieur de soi, seulement il nous faut les activer.

Le vrai pouvoir est intérieur. Les Sages Indiens ou tibétains ou autres nous l’ont démontré depuis toujours par leur capacité à faire des choses qui nous paraissent impossibles, surréalistes, magiques.

Alors aujourd’hui, je ne vais pas vous apprendre à faire des choses extraordinaires, non … quoique, l’extraordinaire est dans l’application régulière d’outils très simples comme la relaxation.

se relaxer par le jeu

Aujourd’hui je vais vous présenter et je vais vous apprendre des techniques de relaxation pour aider vos enfants à retrouver leur centre et leur sérénité.

Mais vous, Mesdames et Messieurs les adultes, qui me lisez, vous pourrez aussi facilement appliquer ces techniques de bases à vous-mêmes. Cela vous sera très utile et vous serez surpris des résultats.

Relaxation pour les enfants (dès l’âge de 6 ans)

Les enfants sont d’abord des êtres sensitifs, émotionnels, sensibles, imaginatifs, réceptifs.

Dans une journée leur état d’être peut passer de la joie à la tristesse, de l’exubérance à l’introversion, de l’ouverture au repli, de la confiance au doute, etc…

Alors comment équilibrer son état émotionnel ?

Comment compenser ces écarts d’humeur ?

Comment retrouver la sérénité et la confiance ?

Voici des exercices de relaxation qui permettront à l’enfant de retrouver son équilibre émotionnel et mental.

1er exercice : jouer avec sa respiration. Cela consiste à utiliser sa respiration comme outil de concentration et de détente. Nous allons jouer avec elle par la prise de conscience du souffle, par l’accélération ou la diminution du rythme respiratoire, par des inspirations et des expirations différentes, par le souffle accéléré et accentué etc …

Qui dit concentration sur une seule chose, dit relaxation !
(N’oubliez jamais cette règle d’or de la relaxation)

comment rester calmeVoici pour vous et votre enfant un exercice de relaxation basé sur le souffle

A télécharger et à écouter ici :
relaxation enfant par le souffle
(durée 18 mn)

2ième exercice : souffler et détendre tout son corps. Cet exercice est un exercice corporel très efficace ; souffler fort et par le mouvement, détendre tout son corps.

C’est un exercice que l’on pratique en position debout, jambes légèrement écartées (de la largeur des épaules), genoux non tendus mais légèrement pliés (pratiquer pour cela la rétroversion du bassin), les yeux ouverts qui regardent à l’horizon.

Pour commencer vous videz lentement et profondément vos poumons puis vous inspirez profondément et lentement (sans forcer, sans se crisper), puis poumons pleins, vous soufflez fort en vous penchant vers le sol comme si vous souffliez vers le sol, vers la terre, et vous pensez à bien plier vos genoux, à bien fléchir vos jambes. En fait vous vous pliez en deux en relâchant tout le haut du corps. A la fin de l’expiration vous êtes donc dans une position où les jambes sont fléchies et où le haut du corps est tourné vers le sol, tête en bas.

Lorsque vos poumons sont vides, vous remontez lentement, vous vous redressez en inspirant lentement et profondément ; dès que vous êtes de nouveau en position verticale poumons pleins, vous soufflez à nouveau fortement en vous penchant en avant et en relâchant.

  • Votre intention doit être : lorsque vous soufflez fort, vous rejetez à l’extérieur et dans le sol toutes vos tensions, stress et contrariétés.

Vous faites cela encore une troisième fois puis vous arrêtez l’exercice, position verticale, et vous fermez les yeux pour ressentir votre détente …

Si besoin est, vous refaites une série de 3 et ainsi de suite … (3 x 3 ou plus)

Pour pratiquer, écoutez la séance enregistrée ici :

relaxation enfant debout-souffler (durée 12 mn)

  • Cet exercice est très puissant car il couple en même temps le « souffler-relâcher » avec l’intention d’évacuer le stress (double action).

J’attends vos commentaires suite à votre pratique, merci

A pratiquer sans modération !

Plus vous pratiquerez, plus vous deviendrez naturellement zen et vous saurez plus facilement gérer les situations de stress!

Pas belle la vie ?….

La prochaine fois nous verrons d’autres exercices pour vos enfants et vous-mêmes !

La détente du chat

Conseils d’application: apprenez à votre enfant à se relaxer tous les jours afin qu’à terme l’état de relaxation et de calme devienne sa principale nature.

  • Chaque jour faites avec votre enfant un exercice de relaxation ; apprenez-lui à devenir autonome en lui laissant à disposition les séances afin qu’il les écoute quand il en a besoin.

Aucun danger de surdosage !

Notez qu’il peut y avoir mille façons de se détendre : cela peut être aussi en jouant avec lui, en regardant un bon film ou en écoutant une musique, en pratiquant une passion (collection, élevage, jardinage, lecture, modélisme, bricolage, etc …), en pratiquant une activité physique, en pratiquant quelque chose qui demande attention et concentration, etc …

L’enfant peut tout à fait rester attentif et concentré s’il aime ce qu’il fait ; cependant cela ne doit jamais être trop long ; une clé est aussi la variété des actions qui font du bien et que l’enfant aime.

A vous de vous adapter à la nature de votre enfant pour l’amener à trouver ses trucs pour se relaxer et être bien.

Si vous avez aimez cet article cliquez sur j’aime

Et merci de partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous

Amicalement

Philippe CHENUAUD

Sophrologue et Praticien en Relaxation psychosomatique

(Visited 12 605 times, 36 visits today)

7 réflexions au sujet de « La relaxation pour les enfants (partie 1) »

  1. Aurélie

    Bonjour, Monsieur.

    J’écris mon travail de fin d’études, sur les enfants qui vivent l’absence de leur père en mission. La relaxation est donc intéressante, je pense pour ces enfants.

    Les 2 principales difficultés pour ces enfants sont:
    – L’absence de la figure paternelle et la tristesse qui y est liée.
    – La peur de la mort du père, et le danger de la mission.

    Face à cela, j’aimerais savoir quelles seraient les bonnes techniques à utiliser avec ses enfants, face à leur stress?

    Merci de votre compréhension.

    Répondre
    1. Philippe Chenuaud Auteur de l’article

      bonjour Aurélie,
      vous pouvez déjà utiliser les techniques que j’offre gratuitement dans mes 2 articles pour la relaxation pour les enfants,
      Faites en sorte de les centrer sur tout ce qui est positif et agréable dans leur vie,
      Cordialement
      Philippe

      Répondre

Laisser un commentaire